Présentation de Frank Margerin

Salut à tous,

Nous avons la joie de vous annoncer la venue de Frank Margerin les 28 et 29 avril !

Après un passage sur les bancs de l’école des Arts Appliqués, l’auteur se voit offrir un travail par le rédacteur en chef de Métal Hurlant. Le numéro six de la revue accueille ses premières planches : Simone et Léon. En 1982, il crée Albert et Mauricette, dont les strips paraissent dans le supplément hebdomadaire du Matin de Paris. Les années suivantes, il collabore aux éphémères revues Rigolo, Zéro, Zoulou…Et très vite on retrouve ses dessins de partout  (il multiplie les pochettes de vinyles, affiches de films/concerts/festivals, les illustrations publicitaires, etc.).

Né dans les années 1980, Lucien est sans doute son personnage phare. Margerin a longtemps fait évoluer ce rockeur rigolard et rebelle – banane la plus célèbre de la bande dessinée – qui finira par déserter mobylettes et flippers pour tenter de s’insérer dans la vie adulte.

En 1989, Jingle propose à l’auteur de créer une série d’animation avec Lucien. Craignant de voir son personnage dénaturé à l’écran, Margerin crée un personnage spécialement pour cette série : Manu. Nez pointu, houppette blonde, Manu est un adolescent turbulent de quatorze ans.

En 1993, Margerin est élu président du festival d’Angoulême. Ce grand passionné de moto publiera par la suite Week-end motards ou encore Ricky chez les ricains et créera Momo (Albin Michel) – livreur au grand cœur plongé dans une réalité bien plus actuelle.

2008 signe la fin de se collaboration avec les Humanoïdes associés, il se voit transférer chez Fluide Glacial. Il fait alors réapparaître Lucien, huit ans après ses dernières aventures. Chose rare en bande-dessinée, le dessinateur a fait vieillir son héros.

En 2012, c’est en tant que dessinateur et coloriste qu’il démarre une nouvelle série intitulée Je veux une Harley (chez Fluide Glacial puis chez Dargaud).

Il connaît la consécration en 2016 en devenant parrain de la 18ème édition de Des Calanques et Des Bulles.